Tout savoir sur le droit des affaires

Comme le monde des affaires, le droit des affaires, est un domaine très vaste. C'est une branche du droit privé qui réglemente la vie des affaires, notamment les activités des entreprises.

Quelles sont les spécificités du droit des affaires ?

Auparavant, il était lié au droit civil. C'était en 1961 que le premier traité de droit des affaires a vu le jour. Depuis quelque temps, certains ont tendance à l'assimiler au droit commercial, mais c'est un point de vue qui prête à confusion. En effet, celui-ci ne régit pas uniquement le commerce, mais aussi la vie des entreprises, de la création à la liquidation. 

Vue que son appellation n'est pas très explicite, des spécialistes ont proposé de l'appeler autrement. Actuellement, les désignations qui tiennent la route sont le droit économique et le droit des entreprises

Quelles sont les branches du droit des affaires ?

Le droit des affaires est composé de nombreuses branches. Il englobe d'innombrables disciplines liées aux affaires et aux entreprises. Parmi ceux-ci figure notamment le droit des sociétés. C'est l'ensemble des réglementations relatives aux sociétés privées, de la création à la liquidation.

Le droit des procédures collectives fait partie du droit des affaires. Il établit les règles que les entreprises débitrices et leurs créanciers doivent respecter. Cette discipline régit également les procédures de liquidation judiciaire que les entreprises en difficulté sont tenues de suivre.

Le droit de la propriété intellectuelle, quant à lui, sert de protection aux créations comme les œuvres artistiques, les dessins et modèles industriels, notamment à l'aide du droit d'auteur, des brevets et des marques. Il favorise la créativité en offrant un environnement sécurisant aux inventeurs.

Le droit de la concurrence est l'ensemble des législations qui gèrent les rivalités entre les agents économiques et leurs rapports avec le marché. Il impose à tous de respecter la concurrence et sanctionne les pratiques illicites afin de garantir l'efficacité économique. Ce sont les autorités de la concurrence qui se chargent de l'appliquer.

L'importance du droit des affaires pour les chefs d'entreprise

Le droit des affaires tient une place de premier ordre dans l'administration de l'entreprise. La pérennité de cette dernière dépend des connaissances de son dirigeant en la matière. Plus il maîtrise l'essentiel de ces législations, plus il est capable d'établir des stratégies d'investissement en adéquation avec les normes en vigueur.

À cet effet, suivre des cours en droit des affaires est indispensable pour tout chef d'entreprise. C'est le cas de Cyrille Vernes, expert en Finance, qui a étudié le droit des affaires à l'université de Paris X. Par ailleurs, des instituts spécialisés proposent des formations de courte durée, destinées aux non-juristes.

Ces formations permettent aux chefs d'entreprise de mettre toutes les chances de leur côté tout au long de leur carrière. Ils peuvent d'ailleurs créer les entreprises qu'ils veulent sans avoir besoin des conseils d'un juriste. Il faut juste compléter ses connaissances par une autre formation professionnalisante, telle que la comptabilité de gestion financière d'entreprise par exemple, comme l'a fait Cyrille Vernes, un imminent chef d'Entreprise et analyste financière.